Lydie-Riviere-psychologue-paris-14Qui suis-je ?

Mon investissement dans une psychothérapie fut l’occasion de me connaître, me reconnaître en tant que personne, et être à l’écoute de moi-même.
La transformation fut telle que mon souhait fut d’apporter à d’autres ce que m’avait apporté ma psychothérapeute.

J’ai donc entrepris un cursus de psychologie clinique et approches thérapeutiques à l’âge de trente trois ans. J’ai suivi une formation éclectique qui m’a permis de m’enrichir de nombreux concepts théoriques qui, loin de s’opposer, sont autant de zooms et points de vue différents de la pensée, du ressenti émotionnel et du comportement humains.

“Se connaître et s’accepter soi-même sont des éléments indispensables pour qui souhaite aller à la rencontre et aider l’autre.”

Par nature intégrative, l’approche humaniste s’enrichit et crée des ponts entre de nombreux courants de pensée (sciences cognitives, neurosciences, théorie du développement et de la relation parent-enfant, théorie des émotions, théories psychodynamiques…).

En pratique, je m’attache à aborder tous les aspects de la personne qui peuvent être en lien avec son problème actuel, et m’intéresse tant à la situation présente (l’ici et maintenant) qu’à son histoire et aux évènements de vie qui ont pu influencer sa personnalité, tant à son vécu personnel et ses ressentis (l’intrapsychique) qu’à ses modes de relations sociales et familiales (l’interrelationnel).

Une rencontre

Les premières rencontres avec un psychologue peuvent être ressenties comme marquées par une forme d’inégalité : le patient souffre, et attend du thérapeute qu’il lui apporte des réponses. « Moi je ne sais pas, mais lui va me dire comment faire ».

Or, mon but n’est pas de rendre la personne qui vient me consulter dépendante de solutions « prêt-à-porter ». Il s’agit au contraire de lui redonner sa place d’expert de son vécu, de son ressenti, de sa vision du monde. Et la clé de la rencontre se trouve dans la neutralité et la bienveillance avec lesquelles je m’attache à accueillir et accepter sans jugement cette personne.

Redonner une place active à la personne est le seul moyen de lui permettre de mettre à jour les ressources qui lui sont propres, de l’encourager à trouver ses propres solutions, et enfin à « se passer de moi » !

Vous avez d’autres questions ou des doutes (notamment de savoir si l’on peut répondre à votre demande) ? Téléphonez pour prendre rendez-vous ou envoyez un email au cabinet de Psychologue Paris 14 à l’attention de Lydie Rivière.

loading map - please wait...

Lydie Rivière 48.828632, 2.328513