Alain Julienne Psychanalyste ParisQui suis-je ?

Thérapie de soutien – Psychanalyse

Il n’y a pas d’âge pour un travail psychanalytique, il s’agit avant tout d’une rencontre entre deux personnes. Je reçois des enfants, des adolescents et des adultes. Vous traversez ou avez traversé des événements de vie qui vous fragilisent. Vous vous sentez triste, déprimé, ne pouvant prendre la moindre décision. Il vous arrive de faire le contraire de ce que vous pensiez devoir faire. Vous ressentez parfois en vous une violence inexpliquée.

Toutes ces difficultés et elles sont infinies, vous ne parvenez pas à en pénétrer le mécanisme ou à en découvrir l’origine aussi loin que vous remontiez dans le temps. Chaque travail est singulier, chacun a une temporalité qui lui est propre. Mon rôle est de vous accompagner dans votre cheminement. C’est un travail à deux. Pour employer ici une métaphore, je serai votre second dans le combat que vous menez pour la vie. Dans la Grèce Antique, on l’appelait le Therapon. C’est dans un lien bienveillant, que pourra se développer au fil des séances une relation de confiance mutuelle nécessaire à tout travail analytique.

Dans un premier temps, vous m’expliquerez ce qui vous a conduit à venir rencontrer un psychanalyste, ce que vous attendez de ces rencontres. Je propose généralement de faire un point après trois séances afin de savoir quel type de travail nous pouvons faire ensemble.  Je suis membre de l’ISPS fondée en 1956 à Lausanne par Gaetano Benedetti qui travaillait sur l’approche psychique des psychonévroses.  Le travail que Jean-Max Gaudillière et Françoise Davoine ont poursuivi pendant trente ans et que j’ai partagé dans leur séminaire Paris, est en lien avec cette approche.

Actuellement, mes recherches m’ont amené avec un groupe de psychanalystes et d’historiens à travailler sur les traumas de la petite enfance voire avant, traumatismes vécus par les parents ou les grands parents portés par leurs descendants, traumas de guerre. Cette réflexion a donné lieu à la création d’un séminaire à l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales) intitulé « La guerre transmise… ».  Par ailleurs je m’intéresse à la psychanalyse anglo-saxonne et j’ai traduit avec Paule Perez, le livre du psychanalyste anglais Wilfred Bion : ‘The Long Week-End’.

Vous avez d’autres questions ou des doutes (notamment de savoir si l’on peut répondre à votre demande) ? Téléphonez pour prendre rendez vous ou envoyez un email au cabinet de Psychologue Paris 11 à l’attention de Alain Julienne.

loading map - please wait...

Alain Julienne 48.825532, 2.324312